Qu’est-ce que le développement durable ?

Depuis quelques années, le mot « développement durable » est un terme qu’on entend de plus en plus. Mais qu’est-ce que le développement durable exactement ?

Avez-vous vu cela : Les services proposés par les jardiniers à Biarritz pour vous aider à créer un potager bio

Définition du développement durable

Cette expression est apparue pour la première fois en 1987 dans le Rapport Bruntland de la Commission mondiale sur l’environnement et le développement de l’Organisation des Nations Unies. Concrètement, le développement durable est donc un concept qui permet d’organiser la société pour que cette dernière puisse exister sur le long terme.

Les principes fondamentaux du développement durable

Le développement durable a 4 principes fondamentaux : la solidarité, la participation, la précaution et la responsabilité.
. Le principe de solidarité entre les pays, les peuples et les générations.
. Le principe de participation de chacun qui est nécessaire pour que les actions pour le développement durable puissent réussir.
. Le principe de précaution qui consiste à bien réfléchir aux conséquences de chaque décision pour éviter les catastrophes.
. Et le principe de responsabilité qui commande les pollueurs à réparer.

A lire également : Qu'est ce que la transition écologique ?

Les piliers du développement durable

Le développement durable est basé sur 3 piliers essentiels : l’équité sociale, la qualité environnementale et l’efficacité économique.
. L’équité sociale pour que chaque membre de la société ait un accès garanti et de façon équitable aux ressources et services de base.
. La qualité environnementale de toutes les activités de l’homme afin de préserver les écosystèmes et mesurer les impacts sur l’environnement.
. L’efficacité économique pour abolir la pauvreté, et pour que chacun ait un travail dignement rémunéré qui ne porte pas préjudice à l’environnement.

Les acteurs du développement durable

Pour que le développement durable puisse réussir, 3 types d’acteurs doivent s’impliquer : la société civile, le marché et l’État.

. Les acteurs de la société civile sont les organisations non gouvernementales et les associations.
. Les acteurs du marché sont les sociétés, les entreprises, les firmes et les industries.
. Les acteurs de l’État sont les autorités publiques au niveau national, au niveau international, mais aussi au niveau des grandes zones économiques.

Vous aimerez aussi ...